Numérique et transition écologique : quelles opportunités pour Rennes ?

Avec la participation de Carlos Moreno, professeur associé à l’université Paris 1 Panthéon–Sorbonne / IAE Sorbonne Business School, directeur scientifique et co-fondateur de la chaire eTi Entreprenariat Territoire Innovation ; et Hugues Meili, co-fondateur et président-directeur général de Niji.

Atelier
06.11
Lieu Maison des Associations, 6 cours des Alliés
Horaire 19:30

Animé par : Valérie Binard, Olivier Hélary et Marc Hervé.
Nombre de participants : 40

Intervention de Carlos Moreno, universitaire spécialiste de la ville intelligente
La  « ville inclusive » est au cœur de la pensée de Carlos Moreno sur la « smart city ».
En France, une triple crise est en cours : économique, sociale et environnementale.
Cela génère des instabilités particulièrement dans les métropoles.
Le concept de métropole en France est récent, les enjeux associés aux métropoles Françaises sont incomparables avec les villes asiatiques ou américaines.
Il s’agit de chercher un nouveau modèle qui interroge la croissance et le modèle urbanistique issu des « modernes » (auto-solisme, technocentrisme, monoculture du béton, spatialisation des espaces, fonctionnalisme, productivisme...).

Il s’agit de ré-interroger la ville par les usages et les modes de vie, de remettre les citoyens au cœur de la réflexion sur la ville. Dans quelle ville voulons-nous vivre ? Quels types de relations voulons-nous avoir ?
La compacité peut rendre la ville plus fluide. Le Bureau des temps tel que développé à Rennes doit être la clef de voûte des paradigmes émergents. C'est la « ville du quart d’heure »et la proximité sont au cœur des réflexions : comment faire en sorte que chaque habitant puisse bénéficier de tous les services en moins de 15 minutes de transport ?

Développer des sociabilités de la proximité. Concept de Haute Qualité de Vie Sociale (bien être social, meilleur bien être…).
La ville du quart d’heure implique de réinterroger les infrastructures urbaines et de s’appuyer sur les ressources cachées de la ville (ressources latentes…), de protéger et consolider les biens communs et d’imaginer de nouveaux services urbains. Elle doit permettre de créer un nouveau Pacte Social Urbain. Chaque euro investi doit avoir une composante économique, sociale et environnementale.

Quelques exemples :

  • Rendre gratuit l’accès à internet dans le logement social.

  • Développer des bâtiments ayant plusieurs usages (polymorphisme) . Efficience et utilisation des ressources latentes.

 

Intervention de Hugues Meili
Quelles convergences entre numérique et écologie à Rennes ?

De prime abord, les usages  « numériques » peuvent interroger quant leur capacité de soutenabilité. L’utilisation des technologies demande des ressources importantes et de l’énergie, les applications de transport encouragent plus de déplacements...

Rennes est un terreau fertile. Il existe une vraie diversité, source de richesses, un écosystème et des compétences reconnues internationalement autour du numérique. Il y a aussi une qualité de vie qui génère une attractivité pour les talents du numérique : « ici, à Rennes, on peut faire des choses extraordinaires ».

Le numérique peut permettre l’accompagnement des transitions écologiques :

  • Sur la mobilité pour accompagner les usagers et les nouveaux usages de la mobilité sobre en carbone

  • Sur la transition énergétique notamment pour le développement des énergies renouvelables qui nécessitent des outils numériques de régulation (la production énergétique qui va s’adapter à la consommation)

  • Communication et Partage : « Faire savoir ce que l’on fait »

 

Questions et remarques du public :
Sobriété numérique : l'éducation et la prévention sont nécessaires pour connaître les impacts climatiques et usages numériques. Il existe des outils pour limiter sa consommation. Comment développer de la prévention sur l’usage sobre du numérique à Rennes ?

Pacte social urbain : l’enjeu se situe principalement autour de l’organisation des communs.

Comment le numérique peut-il permettre de fluidifier cette gestion ? Le numérique  peut être un appui pour développer la démocratie participative et encourager la mobilisation citoyenne active. La solidarité doit être au cœur, comme le ciment de la gestion de la ville.

Développer des savoir-faire autour du « design », dans le sens de réponse aux usages et aux besoins. Rennes pourrait devenir une capital de ce nouveau « design urbain »

Penser à associer ceux qui sont en marge ou ceux qui sont de passage dans la ville (étudiants…) aux réflexions.

Il est noté la difficulté pour qu’un bâtiment ait plusieurs usages et la nécessité de lever des freins administratifs et juridiques. Le numérique peut permettre d’y répondre dans l’usage de ces bâtiments.

Ouverture : les GAFA sont devenues tellement forts qu’ils devraient être traités comme des États. Il faudrait envisager des réponses sérieuses (tel que c’est pratiqué entre États) quand ils influencent trop fortement les territoires.

 

Les intervenants de cet atelier

Portrait de Ludovic Brossard

Ludovic Brossard

Chargé agriculture et alimentation

Je vis en Ille-et-Vilaine depuis plus de 10 ans. En charge de l’agriculture et de l’alimentation au sein d'une collectivité territoriale, je travaille à la transition alimentaire et au développement d'une agriculture plus durable. L'écologie et l'accès à une alimentation saine et équilibrée pour toutes et tous guident depuis…

En lire plus

Je vis en Ille-et-Vilaine depuis plus de 10 ans. En charge de l’agriculture et de l’alimentation au sein d'une collectivité territoriale, je travaille à la transition alimentaire et au développement d'une agriculture plus durable. L'écologie et l'accès à une alimentation saine et équilibrée pour toutes et tous guident depuis toujours mon investissement professionnel. Co-président d'un conseil de quartier depuis 2 ans je m'engage avec d'autres citoyen.ne.s et associations sur la question de la participation citoyenne en travaillant notamment sur la place des sans-abris dans nos quartiers. De ces expériences, je partage le constat de devoir aller plus vite sur les questions de transition écologique et de solidarité en construisant les conditions d'une plus grande participation des citoyen.ne.s aux décisions. L’élection municipale qui aura lieu en mars prochain est un moment privilégier pour échanger et réfléchir collectivement aux enjeux démocratiques, sociaux et environnementaux, je souhaite y contribuer pour que Rennes reste une ville du bien vivre ensemble !

Portrait de Isabelle Pellerin

Isabelle Pellerin

Vice-présidente Rennes Métropole enseignement supérieur, recherche et innovation

Après avoir beaucoup bougé pendant mon enfance et ma vie de jeune adulte, je suis arrivée à Rennes en 1994. Née en Bourgogne, j'ai fait mes études supérieures à l'Université de Franche-Comté pour obtenir un doctorat de Biologie Cellulaire et Moléculaire.

En lire plus

Après avoir beaucoup bougé pendant mon enfance et ma vie de jeune adulte, je suis arrivée à Rennes en 1994. Née en Bourgogne, j'ai fait mes études supérieures à l'Université de Franche-Comté pour obtenir un doctorat de Biologie Cellulaire et Moléculaire. Après un début professionnel aux États-Unis, j'ai poursuivi ma carrière universitaire à Rennes pour pouvoir exercer mes 2 passions : l'enseignement et la recherche. Tombée sous le charme de Rennes et de la Bretagne, j'y ai trouvé un ancrage et une force qui m'ont donné envie de m'investir fortement dans mes missions universitaires. En 2008, j'ai souhaité participer davantage à la vie publique et m'investir activement dans les projets et la vie de mon territoire. Après un premier mandat aux côtés de Daniel Delaveau, j'ai poursuivi mon engagement politique en 2014 avec Nathalie Appéré pour défendre le projet "Rennes, créative et solidaire". Depuis, au sein du conseil de Rennes Métropole, ma délégation à l'enseignement supérieur, à la recherche et à l'innovation me permet de travailler aux enjeux de prospective du territoire métropolitain. Depuis 2015, je participe à l'équipe régionale bretonne, dans laquelle je suis en charge des lycées.

Participer aux rendez-vous

*champs obligatoires

Consultez notre politique de protection des données à caractère personnel.

Derniers tweets