Je m'engage

Tous ensemble vers un horizon commun

Publié le vendredi 6 mars 2020

Devant 800 Rennaises et Rennais réunis Halle Martenot à dix jours du premier tour des élections municipales, Nathalie Appéré a rappelé les principaux points de son projet d'écologie solidaire et de justice sociale.

Face à une salle comble, et après un temps d'interview de six candidates et candidats mené par Sylvie Robert et David Travers, la maire-candidate a rappelé que la Halle Martenot était un lieu chargé d'histoire puis salué la présence d'Edmond Hervé, dont elle a salué l'engagement.

La vocation de la gauche c’est d’oublier les divisions du passé, de dépasser les logiques d’appareils, d’ignorer les petits calculs électoraux.

Citoyens sans appartenance partisane, Parti socialiste, Parti communiste, Mouvement radical, Génération·s et Place Publique : Nathalie Appéré a rappelé que la liste Pour Rennes est celle du rassemblement de la gauche. « Ensemble, nous avons dessiné pour notre ville un horizon commun. Un horizon écologique et solidaire. L’horizon d’une ville qui protège, qui respire, qui innove, qui rayonne. L’horizon d’une ville qui fait une place à chacun et qui se rassemble pour relever les défis qui l’attendent. »

Ce projet est autant issu des contributions des différentes formations politiques « chacune avec leurs convictions et leurs identités » que du travail issu des 200 Jours pour Rennes.

Il y a aujourd’hui trop de colères qui minent notre démocratie, trop de brutalité dans le débat public, pour rajouter de la tension à ces élections municipales.

Nathalie Appéré a estimé que « Rennes a besoin d’être unie pour continuer à avancer » et souligné que nous avions mis un point d'honneur à ne pas répondre aux polémiques et aux invectives de ceux qui se réclament « en même temps de la bienveillance en politique ». Elle a ensuite rappelé ses actions et nos engagements en faveur de la sécurité, de la transformation de nos quartiers, de la participation citoyenne.

Meeting Martenot 3

Cette ville plus durable, cette ville plus végétale, devra également être toujours plus solidaire.

« A quoi bon aménager des rues-jardins à Rennes, si l’on contraint les plus modestes à prendre leur voiture pour aller habiter à 40 km ? » s'est demandé la maire-candidate, appelant à accélérer la transition écologique pour façonner une ville profondément transformée avec ses rues et places-jardins, son centre piétonnier élargi, mais aussi à poursuivre la construction de logements de façon contrôlée et maîtrisée, pour que Rennes ne devienne pas une ville qui exclue.

Elle s'est engagée à un « choc d'égalité » au lendemain de son élection, en faisant voter la gratuité des abonnements du Star pour les -12 ans, la baisse significative des tarifs des abonnements, particulièrement pour les -26 ans, le renforcement de la tarification sociale de l'eau et de la cantine, la gratuité des bibliothèques et des collections permanentes des musées.

Tant que je serai à mon poste et quoiqu’il m’en coûte, Rennes restera une ville de l’accueil et de l’hospitalité.

Meeting Martenot 2

Avant de conclure, Nathalie Appéré a raconté un souvenir du début de son premier mandat, en novembre 2014 : « Nous recevions à l’Hôtel de Ville des réfugiés syriens. Après des événements terribles, ils commençaient à renouer avec l’espoir. Les enfants brandissaient le drapeau de la République. Ils essayaient de prononcer quelques mots en français. Ce soir-là, je crois, notre ville offrait son plus beau visage. »

Alors que l'Europe détourne de nouveau le regard, elle s'est engagée à ce que Rennes reste une ville accueillante et hospitalière, et indiqué que nos candidates et candidats se battront à ses côtés pour « cette belle idée humaniste ». 

Tous ensemble vers un horizon commun !

En conclusion, la maire-candidate a lancé un appel à la mobilisation et au rassemblement. Remarquant que « dix jours nous séparent du premier tour, ce qui est peu et beaucoup », elle a appelé toutes celles et tous ceux qui nous soutiennent à mobiliser toutes les forces de notre ville.

Selon elle, « nous avons un projet d’écologie solidaire et de justice sociale. Nous avons une équipe qui rassemble la gauche et la société civile. Nous avons une force, c’est un bulletin pour Rennes ».

Nos autres actualités

EN VOIR PLUS