Je m'engage

Nathalie Appéré : « Oui, je suis candidate pour Rennes ! »

Publié le mercredi 11 décembre 2019

Devant 800 personnes réunies le 10 décembre à l'Étage du Liberté, Nathalie Appéré a confirmé qu'elle serait candidate pour Rennes et pour notre métropole, avant d'annoncer ses dix premiers engagements pour les Rennaises et les Rennais.

Après avoir salué le formidable travail issu des 200 jours pour Rennes et remercié le collectif des animatrices et animateurs pour leur engagement, Nathalie Appéré a tenu à dresser le bilan de son premier mandat.

Je sais qu’on n’est jamais réélus sur un bilan, même s’il est bon. Le fait qu’aucune voix ne s’élève aujourd’hui pour le remettre en cause me fait dire que le nôtre ne doit pas être si mauvais.

Remarquant que les 400 engagements pris en 2014 ont quasiment tous été tenus, elle a souligné que cette réussite était due à l'équipe municipale et rendu hommage à chacun des membres et des groupes de la majorité sortante. Elle a par ailleurs rappelé quelques actions emblématiques de ces six dernières années : l'ouverture du Couvent des Jacobins, de la nouvelle gare, la réhabilitation des prairies Saint-Martin, le soutien à l'économie locale, la finalisation de la ligne b du métro. Elle a tenu à dire toute sa fierté d'avoir posé la première pierre du Conservatoire au Blosne, d'avoir lancé la rénovation des quartiers populaires, d'avoir mis en place le loyer unique et l'office foncier solidaire.

Jamais je ne m'étais imaginé ce destin de maire.


Au cours de cette grande soirée publique, Nathalie Appéré a voulu rappeler que le premier de ses combats, c'est celui contre les inégalités et l'injustice. « Celles qui assignent à un quartier, qui tracent un destin dès l'enfance, qui contraignent à la précarité. » Rendant hommage à Edmond Hervé, elle a affirmé que c'est au contact de l'esprit rennais que ses convictions ont mûri.

J'ai envie de projeter notre ville vers un nouvel horizon.


Nathalie Appéré a confirmé sa candidature, pour Rennes et pour la métropole. Elle a placé sa candidature sous le signe de trois exigences à conjuguer : la justice sociale, la préservation de l'environnement, le renouvellement de la démocratie.

L'écologie de l'optimisme et de la justice, de la cohésion et du pouvoir d'achat, et qui crée de nouveaux gisements d'emplois.

Premier engagement de la candidate : créer cinq lignes express de trambus, connectées au métro et sur l'axe qui relie Cesson à la route de Lorient. De véritables tramways sur roues, à haut niveau de service et circulant sur une voie dédiée pour répondre aux risques de congestion et améliorer la qualité de l'air. Un projet combiné au déploiement de 100km de voies express pour vélos au coeur de la métropole et à l'aménagement de pistes sécurisées dans l'ensemble des communes, tout en mettant en oeuvre un plan de résorption des discontinuités des points noirs. 

Réseau express vélo

Ces investissements seront associés à un effort de justice sociale, pour soutenir les familles parfois en difficulté et les étudiants, par l'instauration de la gratuité des transports pour les -12 ans et une baisse significative des tarifs des abonnements Star, particulièrement pour les -25 ans.

 

En 2026, notre ville qu'on dit minérale aura fait sa mue.

Espace vert parking Vilaine

L'engagement écologique ne se limitera pas à la question des transports. Imaginons-nous dans le centre-ville de Rennes en 2026 : des rues-jardins traceront une promenade verte dans le centre-ville, agrémenté d'arbres, d'arbustes et de points d'eau, tandis que 30 000 arbres plantés en six ans apporteront fraîcheur et respiration. Dans le prolongement du mail Mitterrand, le parking Vilaine aura été transformé en un grand espace vert imaginé par un jury citoyen, et devant le palais du Commerce la Vilaine sera découverte et ses berges seront accessibles.

 

Je porterai la vision d'une ville de sérénité et d'apaisement.

 

L'amélioration du quotidien passera aussi par un engagement en matière de tranquillité. Jamais encore un maire de Rennes ne s'était autant investi pour la sécurité : +25% d'effectifs, triplement des patrouilles, création d'une brigade canine.

Nathalie Appéré a proposé « sur un sujet qui mérite sérieux et rigueur », deux nouvelles mesures : la création d'une police municipale nocturne par augmentation des effectifs, et d'une brigade anti-incivilités pour combattre les nuisances et l'incivisme.

+ 25%

d'effectifs de la Police municipale depuis 2014.


Je ferai de l'égalité des genres une exigence centrale.


Lutter contre le harcèlement de rue dont les femmes sont victimes, combattre les stéréotypes de genre, les discriminations sera un enjeu majeur du prochain mandat. Pour que la Ville soit davantage encore aux côtés des femmes victimes de violences et de leurs enfants, Nathalie Appéré propose de réfléchir avec les partenaires et les associations à l’ouverture d'un lieu d'accueil permanent pour ces femmes.

Ensemble, nous allons ouvrir un nouvel horizon.


Pour conclure cette soirée, Nathalie Appéré a appelé à la mobilisation de toutes et tous. Pour battre en brèche la fatalité de l'abstention, pour convaincre, pour donner de l'espoir. Pour ouvrir un nouvel horizon juste, durable et citoyen. Un horizon commun.

Tous ensemble, Pour Rennes !

Nos autres actualités

EN VOIR PLUS