De l'Europe à la Ville : agir pour un accueil toujours plus digne des migrant·e·s

Ancien directeur général de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), Pascal Brice était l’invité des 200 jours le 13 novembre. Pour lui, le défi de l'accueil des migrants se réglera par la coopération européenne et locale.

Posté le vendredi 15 novembre 2019

Au cours d'échanges passionnants avec plus de 70 personnes pendant près de deux heures, il a été interpellé par des citoyens, des bénévoles associatifs et a recueilli le témoignage de plusieurs migrants installés à Rennes. Tous ont souligné les limites de la politique migratoire actuelle, notamment le « règlement Dublin » qui prévoit que l'étude des demandes d'asile se fasse dans le pays d'arrivée en Europe, et non sur le lieu de vie. L'engagement de la Ville de Rennes, qui loge chaque nuit plus de 700 personnes en dehors de ses propres compétences, a également été salué.

Pascal Brice a confirmé que les principales problématiques en termes d'immigration et d'accueil se jouent aux niveaux européen et national, et que les règles liées au droit d'asile devraient être précisées, que de nouveaux droits au séjour devraient être créés. Il a soutenu l'idée que, face au défi de l'accueil rencontré par un grand nombre de villes, celles-ci auraient tout intérêt à jouer collectif, à se mettre en réseau afin d'échanger sur leurs bonnes pratiques, parler d'une même voix et apporter des réponses coordonnées.

Une discussion riche, pleine d'humanité, qui nous rappelle que l'hospitalité est notre honneur.

Partager Partager par mail

Participer aux rendez-vous

*champs obligatoires

Consultez notre politique de protection des données à caractère personnel.

Derniers tweets